Ce dimanche 19 septembre 2010 à 10h du matin, je décide, sans aucune préméditation, de me lancer dans l’apprentissage de la programmation web.
Plusieurs facteurs déclenchant :

1. je viens de me faire opérer d’une hernie discale et j’ai 5 semaines de repos à respecter si je veux pouvoir à nouveau lacer mes chaussures toute seule !
Plutôt que de zapper devant la télé ou de lire l’œuvre intégrale de Marc Lévy,  je me dis qu’il serait surement plus constructif d’exploiter  intelligemment ce temps !

2. J’adore passer du temps sur mon PC et il me semble que j’aie des facilités pour prendre en main des nouveaux logiciels.

3. J’ai souvent des « supers » idées de business, mais qui restent dans 99% des cas à l’état de projet faute de savoir comment les exploiter à moindre frais.

À savoir sans me ruiner avec des solutions pseudo-gratuites, qui sans connaissances techniques, donnent des résultats très amateurs et qui coutent au final une trentaine d’euros par mois dans le meilleur des cas.

4. J’ai un apriori plutôt négatif vis-à-vis des agences web (sans généraliser bien sur) suite au lancement apocalyptique de mon premier web business : le lancement de ma marque de chemises : Torpille.

Projet qui a été ruiné en moins 6 mois par une agence web peu scrupuleuse et qui a fini  d’être coulé par une seconde,  si vous êtes intéressé par les détails de cette « aventure » Torpille, allez jeter un oeil sur ma page Facebook.

Par ailleurs, si voulez acheter la chemise qui a le meilleur rapport qualité prix du marché, rendez-vous sur ma 3ème  boutique en ligne Torpille réalisée cette fois par une excellente agence web (c’est pour ça qu’il ne faut pas généraliser),  agence que je vous recommande vivement : Openresources

C’est pour toutes ces bonnes raisons que ce matin j’ai décidé  d’acheter « faire son site pour les nuls » et de me plonger dans le XHTML et les feuilles de style CSS.

Advienne que pourra !