Plein de projets

Salut, salut, c’est la reprise, après 4 mois d’interruption de bloging justifiés par un certificat de travail en bonne et due forme !

En cas de doute, vous pouvez téléchargez mon certificat ici !

Bon rapidement quelques mots sur cette mission vraiment enrichissante, qui pour rappel consistait à encadrer la refonte de la e-boutique d’une grande marque française.

D’abord, je pense avoir fourni du bon boulot,  j’ai fait mon maximum pour faire avancer le projet,

même si à ce jour le site n’est pas encore en ligne. L’excellente agence web Openresources travaille d’arrache pieds pour terminer l’intégration des dernières fonctionnalités et contenus dans les meilleurs délais.

Je ne vais pas m’étendre plus, question de discrétion vis à vis de la marque et de son fonctionnement interne, mais promis je vous dévoilerai son nom le jour de la mise en ligne de la nouvelle boutique… suspense !

Alors quid de mon activité à présent ?

Pleins de projets, plein d’envies, comme d’habitude !

Le tout est de ne pas se disperser et de choisir le ou les bon(s) !

Déjà un point commun à tous ces projets : ce sont des projets web, que je peux développer seule (au moins dans un premier temps) et qui ne demandent pas d’investissement (de ce côté là,  j’ai déjà pas mal donné avec Torpille !).

Mon premier projet, le principal, celui que je mijote depuis bientôt 3 ans et auquel je vais m’attaquer dès demain  est celui de Marques en Herbe.

Marques en Herbe est (sera) un site de vente de marques déposées à destination d’entrepreneurs pressés ou de cabinets spécialisés en propriété industrielle.

L’intérêt d’acheter une marque sur un tel site est de gagner du temps (temps de recherche, de contrôle et de dépôt), de gagner en sécurité (la marque ayant déjà une certaine antériorité, elle a moins de risque de se faire attaquer par une autre marque), enfin de gagner en visibilité sur le net, car les marques en question disposent déjà de leur nom de domaine et sont déjà référencées par Google.

Ce site de Marques en Herbe,  je projette de le faire avec Joomla, Joomla est le système de gestion de contenus web open resources le plus répandu au monde, c’est comme WordPress mais dans le domaine des sites web et des boutiques en ligne.

Le  seul problème est que je ne maitrise pas Joomla, enfin je veux dire que je ne maitrise pas encore Joomla !

Vous pouvez donc déjà imaginer le contenu de vos prochaines lectures sur ce Delphine’s Blog !

Et oui, vous allez manger du Joomla pendant quelques jours, voir quelques semaines !  j’ai d’ailleurs déjà acheté le campus Joomla de Hagen Graf et Joomla et virtual market de Valérie Lsaksen, qui devraient m’aider à comprendre comment ça marche.

Donc je vous dit à demain pour le chapitre 1 : installer et configurer Joomla, j’en ai l’eau à la bouche, mais je m’interdit de commencer maintenant, car c’est la finale de Top Chef dans 30 minutes et dans la vie il faut savoir gérer les priorités !