Archives pour la catégorie : Retail

Hello les amis, si vous êtes arrivés sur cet article, ô combien intéressant sur les ventes additionnelles, c’est surement que vous aimeriez faire un peu plus de chiffre d’affaires dans votre boutique ou augmenter votre salaire variable grâce à vos ventes.

Normal, en cette période difficile pour le commerce de détail, tout est bon à prendre et vendre un peu plus à chaque client existant, semble bien plus facile et moins couteux que d’en séduire de nouveaux.

Selon les études sur le sujet, il est possible d’augmenter son chiffre d’affaires de 15 à 25%, juste en réalisant des ventes additionnelles.

Or faire des ventes additionnelles est quand même relativement simple, enfin simple pour qui en connait le secret absolu !

Et comme je suis sympa, je vais vous  révéler d’emblée ce secret, comme ça vous aurez l’esprit tranquille pour lire la suite.


Alors, Tenez-vous bien parce que c’est assez stupéfiant !


Facebook

Le Chiffre d’affaires, l’indice de vente, le prix moyen, le taux de transformation, … sont autant d’indicateurs commerciaux prépondérants dans l’animation quotidienne de sa ou de ses boutiques.

Se passer des indicateurs commerciaux pour un responsable de boutique(s), c’est comme se passer d’un chronomètre pour un entraineur d’athlétisme !

Manager son équipe avec les indicateurs commerciaux

Sans ces outils de mesure, impossible de connaitre précisément les points forts et les points faibles de sa boutique, impossible d’évaluer les performances individuelles de ses vendeurs, impossible encore de mettre en place un plan d’action efficace.

Alors pour les responsables de boutique(s) qui n’ont pas encore pris conscience de la prépondérance des indicateurs commerciaux dans la gestion commerciale de leur(s) boutique(s) , voici quelques trucs et astuces pour « faire parler » ces chiffres et surtout pour  comprendre les différents leviers que l’on peut actionner pour améliorer tel ou tel indicateur.

Allez, c’est parti avec le premier d’entre eux : le CHIFFRE D’AFFAIRES


Facebook

Toutes les bonnes choses ont une fin n’est-ce pas !

Mais commençons par le commencement : il y a un an, en rentrant de vacances, j’ai subitement envie de travailler, de redevenir salariée, un truc de dingues.

 

Illustration Claire Laffargue - www.clairelaffargue.fr

Alors que je ne suis plus salariée depuis 5 ans, ayant crée ma marque Torpille et réalisé des missions de conseil chez Arthur et Princesse tam tam, je sens le besoin de réintégrer une équipe, de participer à un projet commun, d’être managée et de manager.

Je ressens également le besoin de ne plus me faire plumer par le RSI et consorts, les entrepreneurs me comprendront ! voir mon article  : « Quand ne rien gagner du tout, peut parfois rapporter plus ! »

Ainsi, j’épluche frénétiquement les annonces de Fashion job, pour me rendre assez vite compte que trouver un job qui me plait n’est pas gagné d’avance !

Il y a certes pléthore d’annonces chaque jour, mais seulement 1 ou 2 qui m’intéressent par semaine.

En fait, j’aimerais travailler pour une marque de qualité, haut de gamme, plutôt sportswear, si possible pour hommes ou pour enfants et idéalement française, ça réduit pas mal le champ des possibles !


Facebook

Pas la peine de rire dans vos moustaches, culottier est un vrai et beau métier !

Bon ok, ça n’est pas moi qui conçoit les maillots de bain, caleçons et autres culottes, mais il est amusant de constater que depuis 15 ans maintenant je ne travaille que pour des marques dont le cœur de métier est la culotte  !

Tout ça pour dire que depuis un mois je suis chargée de projets retail pour la marque Petit Bateau, marque que j’apprécie énormément depuis des années.

culottes petit bateau

Je suis notamment en charge de la réalisation de manuels pour leurs boutiques et actuellement je planche sur un book des matières, qui détaille l’ensemble du processus de fabrication : de l’achat des matières premières, à la confection des articles en passant par le tricotage ou la teinture des tissus.


Facebook

Chers amis lecteurs, vous me connaissez surement en tant que créatrice de la marque Torpille ou encore comme rédactrice de tutoriels WordPress, mais sachez que mon véritable cœur de métier, mes domaines de compétences sont l’organisation, le développement et l’animation de réseaux de boutiques.

J’ai notamment été responsable réseau chez Vilebrequin pendant 12 ans, qui à mon départ en 2007 comptait 60 boutiques en propre, puis je suis intervenue pour différentes marques en tant que consultante, pour Arthur ou Princesse tam.tam par exemple.

A ce titre j’ai participé en début d’année à la rédaction d’un article sur la formation des vendeurs en boutique pour le magazine Boutique2Mode.

article techniques de vente Boutique2Mode

J’y développe ma méthode de vente en 7 étapes,  toutes à maitriser pour devenir un bon vendeur de boutique :


Facebook

Voilà 6 mois, je vous annonçais  que j’allais encadrer la refonte de la e-boutique d’une belle marque française.

Et bien ça y est, cette toute nouvelle e-boutique vient d’être mise en ligne par l’excellente agence web Openresources et comme je suis restée très discrète sur cette mission, préservant ainsi l’intimité de la marque en question,  je peux à présent vous dévoiler son identité.

Alors Mesdames et Messieurs, le grand moment est arrivé, la marque pour laquelle j’ai travaillé en ce début d’année est : Princesse tam.tam.

Sympa non ?

je vous invite à présent à aller faire un tour sur le site et pourquoi pas y faire quelques emplettes :

une belle mission de conseil réussie chez princesse tam tam

A part ça ?


Facebook

Salut à tous, voici quelques nouvelles du front car je m’aperçois que ça fait plus d’une semaine  que je n’ai rien publié sur ce blog.

Alors dans l’ordre, mon weekend surprise à Istanbul était bien à Istanbul ! nous avons d’ailleurs passé un excellent moment, je ne  saurais que trop vous recommander cette destination.

- Les gens sont très accueillants
- les rues sont extrêmement propres, pas un papier qui traine
- les mosquées pullulent et rivalisent de « beauté architecturale »  (normalement je n’utilise pas ce genre de vocabulaire, mais une fois  n’est pas coutume !)
- les loukoums vous aident à bien lutter contre l’hypoglycémie
- les chiens ont des gros persings multicolores dans les oreilles


Facebook

Salut les amis, c’était la rentrée des classes pour moi ce matin et j’ai attaqué ma nouvelle mission  bon pied,  bon œil.

Pour ceux qui n’auraient pas lu les articles précédents (ce qui n’est bien sûr pas recommandé !) j’ai été engagée par une belle marque française, pour une mission de 3 mois, dont l’objectif est la refonte totale de leur e-boutique.

Et bien ça c’est vraiment très bien passé, d’abord car toute l’équipe m’a super bien accueillie (mes nouveaux camarades sont très gentils), ensuite parce que mon ordinateur a été on ne peut plus compréhensif :  il a accepté de se connecter sans difficultés au réseau et il a adopté immédiatement ses nouveaux petits amis (clavier, écran, souris …), enfin parce que je n’ai pas été virée à la fin de cette première journée !
Facebook

Suivez-moi !